Actualités Le transport des essais cliniques

Le transport des essais cliniques

Transport essais cliniques

Transport des essais cliniques : la réglementation IATA

Les échantillons doivent être transportés conformément à la réglementation IATA (pour le transport aérien des marchandises dangereuses), ou à l’Accord européen relatif au transport international des marchandises Dangereuses par Route (ADR). Ces réglementations concernent le transport aérien ou par route des matières infectieuses, pouvant contenir des agents pathogènes. Elles reposent sur les recommandations de l’ONU.

  • La matière infectieuse catégorie A, affectée au N°UN2814 et UN2900, est celle qui peut provoquer une invalidité permanente ou une maladie mortelle chez l’homme ou l’animal.
  • La matière infectieuse catégorie B est celle qui n’est pas classée dans la catégorie A. Affectée au N°UN3373, sa désignation officielle de transport est « MATIÈRE BIOLOGIQUE, CATÉGORIE B ».

L’emballage UN3373 selon la réglementation

L’emballage UN3373 se compose de trois couches :

  • Un emballage primaire étanche (récipient) qui contient la matière.
  • Un emballage secondaire, résistant et étanche, qui permet de protéger un ou plusieurs récipients primaires enveloppés de suffisamment de matériau absorbant pour absorber tout le liquide en cas de fuite. C’est le cas de nos pochettes médicales pour le transport de prélèvements biologiques.
  • Un emballage extérieur, qui permet de protéger son contenu et de garantir, si nécessaire, la chaîne du froid.

Chaque récipient primaire ne doit pas dépasser 1 litre pour les liquides ou 1 kg pour les solides. La quantité maximale de matière biologique catégorie B transportée dans un colis est de 4 litres ou 4 kg. Le colis doit être correctement marqué, étiqueté et accompagné des documents de transport.

Retour