Actualités décomatic Sleeve de décor : réussir votre projet en 5 étapes

Sleeve de décor : réussir votre projet en 5 étapes

projet sleeve décor en 5 étapes

Les choix marketing, visuels et le respect des délais, sont les facteurs clés de succès dans un lancement de produit.
Pour doper ses ventes et différencier clairement son offre, le sleeve de décor ou manchon rétractable est une solution idéale ! Elle est aujourd’hui largement plébiscitée dans des secteurs de plus en plus variés. Les utilisations sont très larges, en partant des secteurs alimentaires et boissons, en passant par les produits détergents ou industriels, et jusqu’aux pièces techniques et produits du bâtiment.
Dans ce contexte, chaque étape de votre projet revêt d’une haute importance. Pour vous accompagner tout au long de votre projet, voici quelques jalons importants, qui permettront de vous faire gagner un temps précieux. Alors, on commence ?

 

1/ Adapter les moyens à ses objectifs court-moyen-long terme

Commençons par enfoncer des portes ouvertes : Décider c’est prévoir !

Dans le cas d’un projet sleeve, 3 éléments principaux sont à prendre en compte.  Le premier : la quantité prévisionnelle de vente, sur une échelle de temps de 6 mois à 1 an. Ceci aura un impact sur les meilleures stratégies pour la réalisation du sleeve, sa technique d’impression (numérique, flexographie) et ses conditions générales de production.
Deuxièmement : le choix important de l’internalisation ou non, à court ou long terme, de la pose du sleeve. A ce stade, cela orientera également sur plusieurs options de conception.
Enfin : les différentes stratégies d’entrées sur le marché, et leurs alternatives. Devra-t-on modifier le décor si besoin, réaliser des opérations spéciales, déclencher une extension de gamme, etc.
Voilà de quoi réfléchir sereinement à l’étape 2…

 

2/ La sélection du contenant-support

Un sleeve a toujours besoin d’un support de pose, que ce soit une bouteille ou une pièce technique. Là aussi, pour avancer le plus efficacement, mieux vaut avoir fixé sa tactique de manière claire.

Pour aller directement au but, mieux vaut partager les éléments de type plans et échantillons le plus tôt possible dans le projet avec le fabricant du sleeve, pour qu’il puisse procéder le plus rapidement à la détermination du format, des contraintes de rétraction, et éventuellement suggérer des adaptations. Films PET, PVC, PLA, épaisseurs, voilà autant de variables qui influenceront toutes les étapes suivantes pour un projet réussi.

 

3/ le choix de la pose et de la rétraction

Pour faire simple, 4 modes de rétractions sont possibles pour les sleeves de décor : Air chaud, vapeur, Radiant, Infrarouge.  Sans détailler les avantages et inconvénients de chacun, il faut aussi souvent procéder par élimination par rapport à ses objectifs contenants et type de décor.

Pour la pose, c’est un peu plus simple puisque la quantité totale va conditionner le choix du type de pose avant rétraction : manuelle (petites séries) ou automatique (moyennes séries). Vient aussi à ce stade le choix du lieu de pose : chez un conditionneur ou dans ses propres installations avec un équipement existant ou à commander. A ce stade, certains fabricants de sleeves, comme décomatic, fournissent des aides et conseils dans le choix des options. L’aspect logistique est bien sûr un point critique, logique dans une étude d’éco-conception. Il vaut toujours mieux privilégier la proximité dans une logique d’efficacité.

 

4/ Les essais, facteur clés de succès

Et oui, on n’atteint la perfection qu’en testant le résultat, via des prototypes, des impressions, des essais de rétractions, etc. En effet cela permet d’appliquer des corrections selon les premiers résultats. Le lexique à connaitre à cette étape : conditions de rétraction, déformation, anamorphose, bobines d’essais. L’étude technique de tous ces paramètres est menée en coordination avec le conditionneur, le fabricant du sleeve et le fournisseur de la machine.

 

5/ le décor

Et enfin ! Ce que vous imaginiez depuis le début, apparaît dans le process. Pourquoi maintenant ?
Parce qu’il faudra sans aucun doute tenir compte de quelques contraintes fixées par les différents choix successifs, et en tirer profit pour un design encore plus percutant. Votre bouteille présente une zone non cylindrique et avec un fort coefficient de rétraction ? Au lieu d’intégrer du texte dans cette zone de manière hasardeuse, on en profite pour renforcer le code couleur, mettre en avant un effet de gamme, et jouer sur des ombres pour réhausser le coté exceptionnel du pack.
L’agence graphique, le service marketing, et le département prépresse du fabricant du sleeve – nettement mieux si celui-ci est intégré – entrent en scène pour réaliser le Bon à Tirer. Le plan du décor, fourni par le fabricant du sleeve responsable de l’étude, reprend les zones de déformation savamment calculées et testées auparavant.

Besoin d’aide pour votre projet de sleeve de décor ? Nous sommes là pour réaliser ces 5 étapes de votre projet sleeve avec vous ! Alors n’hésitez plus, contactez decomatic, pour une pré-étude gratuite et des conseils de démarrage.

MON ETUDE DE PROJET

 

 

Retour